Conférence CDAF : comment piloter et moderniser la fonction achats ?

Achats

Accueil » Blog » Achats » Conférence CDAF : comment piloter et moderniser la fonction achats ?

Mardi 28 février avait lieu notre conférence en partenariat avec le Conseil National des Achats (CDAF) au sein de notre pépinière de Colomiers. Lors de cette conférence, nous avons eu le plaisir d’écouter plusieurs intervenants : Pierre DELAIR, président du CDAF Occitanie, Lydie VERGNIÈRES, responsable achats de Pôle Emploi Occitanie et Thomas Schaller, notre responsable commercial.

L’objectif de cette conférence était de présenter InteropSys, notre solution de gestion de processus aux membres du CDAF pour non seulement confirmer les besoins que nous avions identifiés au sein de la sphère achats mais également pour apporter le retour d’expérience de Lydie VERGNIERES, utilisatrice de la solution depuis 2 ans.

Revenons ensemble sur les différents sujets abordés tout au long de cette conférence.

Les besoins des acheteurs identifiés

Grâce à l’étude menée en 2015 par le CDAF et l’institut Deloitte, nous avons pu mettre en évidence les différents besoins exprimés par les acheteurs :

%

souhaitent avoir un meilleur contrôle des dépenses et plus de conformité dans les achats

%

souhaitent dématérialiser les processus et gagner en efficacité

%

souhaitent améliorer la maturité de leurs achats

Malgré la pluralité des outils dont dispose les acheteurs aujourd’hui, on observe encore des besoins en matière de suivi, de modernisation et de sécurisation. Dans le cadre de cette conférence où le but a été de mettre en évidence les attentes des services achats en 2017, nous avons voulu proposer aux acheteurs présents, quelques éléments de réponse à travers notre solution et les fonctionnalités qu’elle apporte.

Nous avons donc pris en exemple un Système d’information achats générique que l’on retrouve dans une grande majorité des services pour ensuite analyser les problématiques issues de ce système.

Le cas du Système d’information achats

Améliorer un SI qui ne communique pas

Rappelons que le système d’information des acheteurs est très complet et se compose d’outils très hétérogènes. C’est pourquoi la communication peut s’avérer compliqué tout comme le fait de faire évoluer les processus déjà en place au sein de ce système. De plus, les services achats doivent travailler main dans la main avec leurs prescripteurs mais surtout avec leurs fournisseurs, des intervenants qui possèdent eux-aussi leur propre système d’information.

En conclusion, des outils somme toute efficaces mais où l’on observe un manque d’harmonisation certain.

Ce besoin d’harmonisation doit être recensé et comblé par les acheteurs eux-même. En effet, l’acheteur doit garantir un usage des outils cohérent afin de pouvoir rationaliser ses achats et simplifier la communication entre acteurs internes et externes. Par conséquent, c’est l’acheteur qui va devoir donner de la cohérence à ses outils dans le but de maîtriser les coûts et maintenir la performance de ses achats. Pour ce faire, il a besoin d’un outil plus transverse qui va lui apporter une vision haute à la fois sur le SI mais aussi sur les échanges entre les acteurs du processus d’achats.

Iterop : la vision 360° au service des acheteurs

L’intérêt d’une solution comme Iterop pour les acheteurs est bien d’obtenir une vision globale des processus achats. Des processus qui réunissent à la fois le système d’information, les échanges de données associés et les acteurs internes comme externes.

Bien plus qu’un outil de pilotage, notre solution va permettre au service achats de professionnaliser leurs acheteurs notamment à travers la formalisation des processus et la standardisation des commandes.

« L’outil à un intérêt direct pour la professionnalisation des acheteurs et pour la monter en compétences. » Pierre DELAIR, Président du CDAF Occitaine

Iterop Achats

Un espace entièrement dédié aux processus achats

Les quelques fonctionnalités évoquées

Thomas a présenté aux acheteurs plusieurs fonctionnalités essentielles surtout concernant la vison 360° et le suivi des activités.

Le tableau de bord : l’interface stratégique qui réunit en un coup d’oeil toutes les informations nécessaires pour suivre, analyser et améliorer les processus achats.
Le démarrage d’un processus : en un clic, vos prescripteurs peuvent passer une commande selon les critères que vous aurez établis dans des formulaires personnalisés.
Les formulaires externes : un outil indispensable pour communiquer avec vos fournisseurs par exemple.
Le suivi en temps réel : une fonctionnalité qui permet aux acheteurs de suivre en temps réel l’état d’avancement des processus.

Pour revoir en images la conférence :

Articles qui pourraient vous intéresser :

Blédina

Blédina

Succès client Blédina VALIDATION DES AVOIRS CLIENTS Bastien LAVAL, Responsable Performance Supply Chain L'outil nous aide à nous concentrer davantage sur les sujets importants et à automatiser les tâches complexes ou répétitives. Le processus est...

lire plus